eliabar & les filles

Des filles et des garçons

Publié par Eliabar sur 6 Juin 2013, 04:19am

Des filles et des garçons

Plusieurs fois durant ces dernières semaines, la question fille/garçon est venu me chatouiller plus ou moins agréablement les oreilles.

A la librairie notamment, avec un représentant qui me parlait des nouveautés à paraître en septembre dont un magnifique recueil de contes "pour les garçons". Et alors, dans ces cas là, pas de demi-mesure, c'est non! Zéro, niet, pas de ça chez nous monsieur!

Le représentant tente de me convaincre d'en prendre quand même parce que, soit-disant, ça répond à une demande, que c'est facile... et oui, il a raison, c'est facile. Seulement voilà, moi je suis convaincue que ce qui est bon pour les garçons et aussi bon pour les filles. Et que si une histoire est vraiment bonne elle l'est autant pour tout le monde. Alors, non, je ne veux pas d'un livre qui écarte par son titre même 50% des enfants qui pourraient avoir envie de l'ouvrir et de le savourer.

Alors oui, il faut parfois la jouer fine quand un client refuse un très bon roman sous prétexte que le héros n'est pas du même sexe que l'enfant à qui il est destiné.Et si vraiment la personne accorde de l'importance "au genre" et bien, je respecte son choix en suivant ses recommandations: c'est un garçon, il aime les chevaliers, les pirates, les dinosaures.... bien, bien, et les filles, elles aiment les fées et les paillettes.

Pourtant, les filles que j'ai autour de moi aiment aussi les baskets qui courent vite, les tracto-pelles et les histoires qui font trembler. Les petits gars de mes amies, aiment jouer à la dinette, ont des poupons et aiment les histoires qui font des frissons d'émotions. Alors ce que je crois, c'est que les enfants sont bien assez intelligents pour savoir si les livres qu'on leur lit, les jouets qu'ils aiment et les jeux auxquels ils jouent sont faits pour eux et ils n'ont nullement besoin d'une notice pour leur indiquer si ça correspond ou non à leur genre.

Ça serait bien que tous les adultes en soit là aussi, je crois.

En illustration, le très chouette album A quoi tu joues? publié il y a quelques années déjà par Sarbacane et qui démonte pleins de clichés filles/garçons.

Commenter cet article

Wafa 16/06/2013 21:10

Merci c'est terrible ces clichés. Et même autour de moi j'entends des trucs qui me hérissent les poils. Mais je trouve que c'est surtout vrai pour les garçons. Une fille qui joue aux voitures ça passe mais un garçon à la poupée et c'est la catastrophe. Il y a encore du travail.

eliabar 17/06/2013 15:07

Tu as raison, comme une menace sur l'identité sexuelle du futur mâle.

SophieCharivari 12/06/2013 10:28

Ah, je suis tellement d'accord avec toi... Un livre de contes "pour les garçons", et puis quoi encore ? Et pourquoi un recueil pour les garçons blonds aux yeux bleus ?!

eliabar 17/06/2013 15:06

exactement!

09/06/2013 20:55

ça m'agace toujours ce genre de bouquins, un des pires en la matière c'est Fleurus je trouve, du coup, je suis comme toi, je ne les prends pas...
(et j'avais été horrifiée le jour où ma fille avait décrété à un diner de famille "moi, plus tard je veux faire des avions", et qu'on lui avait répondu " ah oui, tu veux faire hôtesse de l'air", grrrrr, merci beau-papa pour le cliché bien sexiste...)

marie 06/06/2013 22:37

Je me souviens de la difficulté il y a 4 ans quand j'ai voulu acheter une cuisine pour mon fils: du rose et des fleurs!
Depuis je m'amuse bcp à titiller mes élèves ados en cours de sciences sociales sur la différence d'éducation, le sport, les jouets, les catalogues de noel. Et même à 15 ans, ils n'ont aucun regard critique sur tout ça, c'est affolant!

Eliabar 07/06/2013 22:49

Voilà!!!:)

marjoetcie 07/06/2013 09:49

ou alors il faut commander des trucs en crochet à ritalechat ;)

marjoetcie 06/06/2013 15:42

dans le même genre d'idée, il est compliqué de trouver des dinettes qui ne soient pas complètement rose... ça me saoule!

eliabar 06/06/2013 21:09

Chez Janod, tu en as des très sympa, en bois et dans des coloris sobres et puis les Nathalie Lété en métal sont très sympa aussi et pas toutes roses;)

toupie 06/06/2013 14:07

C'est fou, j'avoue que je ne me suis jamais posée la question ! Je lis des Martine à mes fils et, bien que l'héroïne soit une fille, ça ne leur pose pas de souci ! Et comme tu le dis, ils jouent à la poupée, sont les pros de la dinette et ont peur dès que le loup pointe le bout de son museau dans les histoires ! J'ai du mal avec le sexisme ambiant qui débarque même chez les culottes courtes ! La dernière fois au parc, une personne me dit "Elle est mignone votre fille" (en parlant de Vadim). et quand je lui dis "Merci ! En fait c'est un garçon" elle me répond intriguée "Ah ok d'accord, vu qu'il jouait avec la poussette ..." J'aurais préféré qu'elle me parle de ses boucles blondes ou du fait qu'il portait un legging mais la poussette ... ?!

eliabar 06/06/2013 21:10

ahahah, j'imagine très bien la scène:))

Céleste 06/06/2013 12:02

C'est marrant, parce qu'une fois adulte, la plupart des gens arrête de penser qu'il y a des livres pour les femmes et d'autres pour les hommes... On dirait que les parents voient un lien direct entre la future orientation sexuelle de leur môme et les jeux / livres qu'ils lui proposent. Et ça se ressent bien quand ils entrent à l'école. Au bout d'un mois, le Pois chiche (qui jusque là aimait autant se déguiser en blanche neige qu'en spiderman) m'a annoncé avec des airs de conspirateur : "Tu diras pas à mes copains que je mets du rose sur mon dessin, parce que le rose, c'est la couleur des filles !" Les clichés sexistes ont encore de beaux jours devant eux.

eliabar 06/06/2013 12:27

Tu as raison, ça se tasse avec l'âge adulte. Ceci dit, Grégoire Delacourt, Anna Gavalda et consors sont souvent connoté "romans de femme".

Bauchette 06/06/2013 11:42

Je l'ai refusé aussi ce recueil de contes "pour garçons". Et quelle ne fut pas ma surprise (et ma désolation) quand un client un jour m'a sorti que "Charlie et la chocolaterie", c'était pour les garçons!

eliabar 06/06/2013 12:26

Tu as remarqué que c'est beaucoup moins fréquent dans ce sens quand même. Quelle bêtise quand même...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents